Créer mon blog M'identifier

le mercredi, c'est ravioli

Le 26 février 2013, 18:23 dans Cuisine 2

ou pas... parce que en fait non, j'aime pas les raviolis, mais comme ça rime... Bref.
Quoi qu'il en soit, on va parler cuisine... C'est important la bouffe, tous les jours, plusieurs fois par jour, et quand on ne cuisine pas, on en parle, ou si on en parle pas, c'est parce qu'on a la bouche pleine...
Chez moi, par exemple, tous les soirs, y'a un ptit malin (mais c'est pas toujours le même), qui pose la question qui fâche : "diiiiis, quess' qu'on maaaange ?" Ce à quoi, l'autre petit malin répond généralement par un "pfff, j'sais pô" plein d'enthousiasme.

Dans mon placard à miam, il y a souvent un paquet de tortillas de blé. Parce que c'est pratique quand on sait pas quoi faire à manger et qu'on peut varier les recettes facilement, les manger froides ou chaudes, en fajitas, en burritos, en enchiladas. C'est magique. Je vais donc te filer quelques recettes à base de tortillas pour agrémenter tes soirées et pour que tu puisse enfin porter ton sombrero plus souvent ! Allez, c'est parti !

Commençons par le plus simple, la fajita, avec ce qui te reste dans le frigo :
Comme tu l'auras compris, tu prends ce qui te reste dans ton frigo, en équilibrant protéines, crudités, condiments et produits laitiers.
- tu choisis entre jambon blanc, bacon, charcut' ou  encore poulet fumé, restes de rôti froid ou de poulet, crevettes, voire même saumon fumé.
- tu agrémentes avec du poivron, du concombre, des carottes rapés, de la salade verte, du chou rouge, vert, jaune, bref, des crudités que tu aimes.
- si tu es gourmand, tu peux te rajouter du fromage (gruyère râpé ou pas, chèvre, camembert, tout est permis)
- tu condimentes le tout avec des cornichons, de la crème fraiche, de la mayo, de la sauce barbecue, des gouttes de tabasco, de l'avocat écrasé, du fromage blanc salé aux échalottes et herbes.
Et voilàààà, rien de plus simple, tu fais comme tu veux, selon tes goûts et tes restes, tu fais tes petits mélanges à ta sauce et surtout, c'est important, tu laisses parler ton imagination et ta gourmandise, et je te promet qu'après deux fajitas, tu es gavé, repu et heureux !

Continuons avec le burrito
Un peu comme la fajita, tu garnie ta crêpes de divers ingrédients, mais là, il va quand même falloir sortir une poêle et une casserole avant de te gaver...
le plus simple : faire revenir de la viande hachées, avec des oignons, des poivrons, des épices, du piment puis ajouter par exemple des haricots rouges et/ou du maïs et laisser mijoter qql minutes avec un fond de sauce tomate (une sorte de chili express au final). Tu peux varier en faisant revenir des lanières de poulet ou de dinde avec oignons, poivron, piments, épices et une petite goutte de vin rouge pour faire mijoter. Une tuerie.
Tu ramène ta tambouille sur la table et tu en farci tes crêpes avant de déguster. Là encore, tu peux te rajouter un peu de gruyère rapé, tabasco, crème, etc, mais fais gaffe à ta ligne quand même ^^
Le défi, manger sans t'en mettre partout. Prévois un rouleau de salopin à portée de main, c'est plus prudent.

et enfin, terminons par le must du must : les enchiladas façon Aby, la recette qui m'a rendue célèbre et que même les mexicains m'envient. Rien de moins. Attention, il s'agit ici de MA recette, qui, il faut bien le dire, botte le cul des traditions (et elles m'en remercient).

Question (l'usage de la calculatrice et de l'épluche légume est interdit) : Quelle est la différence entre les fajitas et les enchiladas ? ... C'est pareil, sauf que tes enchiladas, tu les passes au four et tu les fais gratiner.
Avant de commencer, ne serait-ce qu'à lire la recette, fais un peu de sport, sinon, je te préviens, ça va flinguer ta taille de guêpe.

Il te faut :
4 tortillas de blé nature - 300 à 400g de viande, soit 2 ou 3 escalopes de poulet ou de dinde (mais tu peux les faire avec du bœuf si tu préfères) - 1 gros poivron - de la crème fraîche - 500g de purée de tomate - 1 petit bleu de bresse - 2 oignons - du gruyère rapé - des épices qui piquent : poivre, piment doux, piment fort, gingembre en poudre, cumin, paprika, tabasco, mélange mexicain (attention, la cocaïne n'est pas une épice)... tu n'es pas obligé de tout mettre, dose et fais des compositions selon tes préférences, mais c'est quand même bien si, au final, ça chauffe un peu la bouche.

Pour commencer, on va préparer ce qui va fourrer les tortillas.
Coupe le poivron et les oignons en petits dés et fais les revenir dans un peu d'huile d'olive. Rajoute ensuite la viande que tu auras aussi coupé en petits dés. Quand elle est cuite, ajoute la purée de tomate et assaisonne moi bien tout ça. Laisse mijoter environ 10 min, goûte, et réajuste l'assaisonnement si nécessaire.
Si par hasard, tu t'es un peu trop lâché et que ça te fais pleurer tellement ça pique, je vais te donner une astuce : ajoute une patate coupée en 2 ou 4 sans l'éplucher, ça va absorber le trop plein d'épice (ne t'attends pas à un miracle non plus, mais ça marche pas trop mal quand même).

Ensuite, on va s'occuper des tortillas que tu auras étalé devant toi. Découpe des tranches de bleu de Bresse et dispose les au milieu sur toute la longueur du diamètre. Dessus, étale la préparation sauce/viande/poivrons/oignons. Mets-en suffisamment, mais garde en tête qu'il faudra refermer la tortillas pour qu'elle ressemble à un joli rouleau fermé par un savant piquage de cure-dent. Rajoute une ou deux petite cuillère de crème fraiche sur la viande et referme la bête. Débrouille toi comme tu veux avec ton cure dent ou ta ficelle, mais il faut que ça se ferme.
Dispose tes tortillas dans un plat beurré allant au four, rangées comme des sardines. rajoute une petite cuillère de crème fraiche sur la tortillas et un peu de sauce tomate épicée (il en reste toujours au fond de la poêle une fois qu'on utilisé la viande pour fourrer les crêpes), rajoute du gruyère râpé sur tout ça et zou ! au four pour faire gratiner !

Enfin, tu peux t'amuser avec tes invités à table : ne leur dit pas qu'il y a un cure-dent dans leur enchiladas !

 

En ouvrant le placard...

Le 22 février 2013, 19:14 dans Humeurs 3

... je me suis rendue compte qu'il grinçait...

Et puis, prudemment,  j'ai regardé à l'intérieur avec une lampe torche. Et bien figure-toi qu'il regorge de petites choses qu'il serait dommage de garder enfermer pour cultiver l'odeur de naphtaline. Les squelettes, c'est marrant, mais c'est mieux en déco dans le salon qu'au fin fond d'une penderie.
Que je t'essplique : dans ma vie, je dessine, tu le sais peut-être déjà (sinon, je ne peux que fortement te conseiller de faire un tour par chez moi), mais pas que... Je cuisine, je lis, je fais des photos, bref, je m'occupe, et j'ai eu envie, voire même besoin, de me créer un petit espace supplémentaire pour partager ici, avec toi, les choses que je garde d'ordinaire pour ma pomme ou pour mon disque dur. Mais ce dernier n'a aucune conversation.

Alors voilà, les choses sont posées, et je ne m'étalerais pas plus ce soir... ben oui, hein, ne me regarde pas comme ça, mais j'ai un poulet dans le frigo, un amoureux affamé, un chien qui a envie de pisser, un week-end au Mordor à préparer, et une odeur suspecte qui plane autour de moi me signifiant qu'il serait grand temps que je prenne enfin ma douche.

Sur ce, je te souhaite un bon week end. Embrasse bien tout le monde.